IAM - Pause Lyrics
  • #
  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z
  • Send a Lyrics

    Pause

    [Couplet 1 - Shurik'n]
    Tout s'mate à la loupe, chaque fait et geste, souhaitant qu'on s'loupe
    Mais tous savent qu'au mic ça shoote sec, ça dissipe les doutes
    Un shure, un beat, les couilles mec, y a qu'ça pour faire la route
    Loin des criques, des douilles, des shows, des bizs, où l'under grouille
    Mater la rime ça on sait l'faire, et on s'applique
    Par estime pour l'art séculaire, rap fanatique
    Tel est l'style, acéré durement asséné
    Chaque swing fouette, nous rappelant qu'un mic c'est fait pour lacérer
    On persévère, tant pis pour leurs airs sévères
    C'qu'il faut c'est qu'on puisse sévir, s'évertuer à faire qu'nos frères savourent ces vers
    On veut ça clair, de toutes façons c'est l'seul critère
    Souvent sabre au clair sur track, on s'enlise pas dans les fondrières
    La devise : avancer, gonfler la mise
    Risque maximum pris toujours créer la surprise
    Conscients qu'l'art meurt amarré, on garde l'esprit ouvert
    Scotchés sur nos rails contre vents et marées
    Donc réalise, c'que t'as devant toi rien n'le divise
    Solide bloc où rage et perfectionnisme rivalisent
    Pique ta crise si tu veux, mais le mieux c'est qu'tu fasses place
    Le hip-hop lâche à nouveau ses lames les plus fines

    [Refrain – Shurik’n]
    C'est vrai qu'habitude j'ai l'verbe strict
    Pas l'genre à faire des fioritures cru lyricist
    Ouais mais là j'fais une pause
    Et tu sais qu'il en faut à p'tites doses, ouais
    C'est vrai que bien souvent
    J'ai la plume grise, rappe, constat
    J'oublie pas le contrat mais j'sens qu'sur c'coup-là
    Faut qu'j'marque une pause
    Et Dieu sait qu'il en faut à p'tites doses, ouais

    [Couplet 2 - Akhenaton]
    J'aime injecter le sens dans mes vers, distance dans mes verbes
    Insuffler la transe dans les chairs et du nerf dans mes termes
    Mais là relâche les maxillaires, distille l'art de l'arsenal
    Qui s'cache dans la masse capillaire
    Souvent lapidaire, mon baromèt' de base c'est l'épiderme
    Là où c'rap germe, s'terrent des lyrics fermes, des ex-droits
    Y rampent, non ! Pire ils s'trainent, un peu d'tenue merde !
    C'est quoi c'bazar ? Ils bazardent des passagers asa
    Leur besace c'est la zup, et l'style le hasard
    Élevé à ça en bas âge, voici un MC en balza
    IAM pour Mars, Casa, Palerme, Tipaza, Dakar et Brazza
    Pas d'branlette issue du salon du Plaza
    J'rappe comme je parle, et parle comme j'rappe, à l'instinct
    Style cru ou let's dance, active ce réseau d'rap clandestin
    Bien restreint, les bons soldats sont rares de nos jours
    Donc peu d'lyrics débiles baladent dans l'air de nos jours

    [Refrain – Shurik’n]
    C'est vrai qu'habitude j'ai l'verbe strict
    Pas l'genre à faire des fioritures cru lyricist
    Ouais mais là j'fais une pause
    Et tu sais qu'il en faut à p'tites doses, ouais
    C'est vrai que bien souvent
    J'ai la plume grise, rappe, constat
    J'oublie pas le contrat mais j'sens qu'sur c'coup-là
    Faut qu'j'marque une pause
    Et Dieu sait qu'il en faut à p'tites doses, ouais

    [Couplet 3 - Freeman]
    Ramassée où dégain va, où s'trouve la poisse la baise
    Pourtant on s'distingue, gars, par nos plumes, la braise
    Tout passe par le rêve d'gosse, j'constate
    J'entends qu'mes proses s'tâtent et qu'mes phases fusent
    V'la l'Free fauve, en plein job
    On s'ramène avec mes potes, pour ces putains d'daubes
    On reste dans l'jeu, mec, et choque les envieux
    Mon n'veu, c'est du hip-hop qu'on cause, on connaît l'enjeu
    Après c'qui sort, c'qui score, on l'crie fort
    Aux monitors, qui s'tord sous l'poids d'nos mots gores
    L'but faire bouger l'corps encore et encore
    L'accord c'est d'tenir l'mic à la vie à la mort
    Normal qu'on s'bouge donc on est la putain d'souche
    Les putains d'MC qui jamais s'couchent
    A ton avis pourquoi on est là Baba
    Pour l'amour d'notre son, et qui l'suivra, l'vivra
    Qui verra qu'notre zic, c'est 10 bras
    Qui t'secoue l'cerveau, en même temps la science qui nous motiva
    Et avec un mic, donne le ton, sous main scellée
    Et en c'moment très précis, on m'demande d'exceller, donc

    [Refrain – Shurik’n]
    C'est vrai qu'habitude j'ai l'verbe strict
    Pas l'genre à faire des fioritures cru lyricist
    Ouais mais là j'fais une pause
    Et tu sais qu'il en faut à p'tites doses, ouais
    C'est vrai que bien souvent
    J'ai la plume grise, rappe, constat
    J'oublie pas le contrat mais j'sens qu'sur c'coup-là
    Faut qu'j'marque une pause
    Et Dieu sait qu'il en faut à p'tites doses, ouais

      Comments

    There is no comment.
    Leave a Comment
    *Your comment will be published after approval.